Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


mercredi 29 mars 2017

Catherine Dutheil-Pessin et François Ribac, La fabrique de la programmation culturelle

Catherine Dutheil-Pessin 
et François Ribac
La fabrique de la programmation culturelle
La Dispute
2017

Présentation de l'éditeur
Depuis une trentaine d'années, la politique culturelle en France est de plus en plus déclinée sous la forme d'une abondante offre de spectacles plus ou moins subventionnés par l'Etat et les collectivités, et ce, à tous les échelons du territoire. De ce fait, les programmateurs et programmatrices de spectacles jouent un rôle essentiel puisqu'il leur appartient de convertir des spectacles particuliers en intérêt public.
La Fabrique de la programmation culturelle est le premier livre qui s'intéresse à la formation, au travail, aux outils, aux compétences, aux réseaux de ces femmes et de ces hommes professionnels et aux multiples contraintes qu'ils doivent gérer. S'appuyant sur une exploration des espaces de travail et de rencontres, l'enquête met en évidence la dimension collective de cette expertise, la force et la diversité de ce groupe social.
Dans un contexte où les profanes s'impliquent de façon croissante dans l'espace public (santé, nucléaire, alimentation, écologie, etc.), cette façon de produire de la "culture" interroge la définition des politiques publiques, leur mise en oeuvre et leur évaluation.  

Catherine Dutheil-Pessin est sociologue de la culture et de la musique, professeure émérite à l'université Grenoble-Alpes. François Ribac est compositeur et sociologue, maître de conférences à l'université Bourgogne - Franche-Comté, laboratoire CIMEOS. 

mardi 28 mars 2017

Claire Ducournau, La fabrique des classiques africains. Écrivains d'Afrique subsaharienne francophone

Claire Ducournau 
La fabrique des classiques africains 
Écrivains d'Afrique subsaharienne francophone 
CNRS
Culture & Société
2017

Présentation de l'éditeur
Comment une œuvre littéraire accède-t-elle au rang de « classique » lorsque son auteur est issu d’Afrique subsaharienne francophone, l’une des zones les plus déshéritées du monde selon les standards culturels internationaux ? Si les noms de Léopold Sédar Senghor et d’Ahmadou Kourouma se sont imposés partout, pourquoi d’autres auteurs, portés au pinacle en Europe, restent-ils peu connus dans leurs pays d’origine, quand les textes d’Aminata Sow Fall et de Seydou Badian, étudiés et discutés au Sénégal et au Mali, ne le sont pas en France ?
Ce livre propose une histoire sociale collective de ces écrivains depuis 1960. Il distingue deux protagonistes majeurs : des intermédiaires culturels (organisateurs de festival, éditeurs, agents littéraires), souvent français, et des auteurs nés et socialisés en Afrique subsaharienne francophone, dont les trajectoires sont situées les unes par rapport aux autres dans un espace littéraire africain en recomposition.
Nourri de nombreux entretiens, fondé sur le dépouillement d’archives inédites et sur une étude statistique, cet ouvrage majeur décrit par quels mécanismes symboliques et matériels des écrivains originaires d’Afrique subsaharienne francophone sont devenus, sous différentes formes, des classiques africains.

Ancienne élève de l’École Normale Supérieure de Lyon, agrégée de lettres modernes, Claire Ducournau est docteure de l’École des hautes études en sciences sociales. Maîtresse de conférences dans le département de lettres modernes de l’université Paul-Valéry à Montpellier, elle mène ses recherches sur les productions littéraires africaines et leurs réceptions au XXe et au XXe siècles.

lundi 27 mars 2017

en ligne: La circulation des productions culturelles. Cinémas, informations et séries télévisées dans les mondes arabes et musulmans


 
La circulation des productions culturelles
Cinémas, informations et séries télévisées dans les mondes arabes et musulmans
Sous la direction de Dominique Marchetti avec la collaboration de Julien Paris
Centre Jacques-Berque, Institut français d'études anatoliennes 
Description du Maghreb
2017

 
Présentation de l'éditeur
Cet ouvrage analyse les enjeux (politiques, économiques, sociaux, religieux, linguistiques) du fonctionnement des univers culturels nationaux et transnationaux dans les pays des mondes arabes et musulmans.
Les auteurs s’appuient sur des enquêtes de terrain articulées autour de trois entrées. La première cerne les processus de transnationalisation culturelle en matière d’information, tout particulièrement le développement des chaînes panarabes d’information, les nouveaux rapports de force entre « grossistes » (agences de presse, etc.), l’émergence de médias en ligne et les acteurs transnationaux dans la formation des journalistes. Le deuxième volet appréhende ces logiques d’import-export à travers les programmes de télévision et le cinéma. Les films et les séries télévisées turques, l’émergence contemporaine de la production documentaire en langue arabe, les luttes politiques et religieuses autour des représentations visuelles des figures saintes de l’islam ou encore le poids de l’Inde et des Émirats arabes unis dans le marché cinématographique sont les terrains privilégiés. La troisième partie porte sur les politiques audiovisuelles et cinématographiques des États. Sont abordés successivement la diffusion des séries étrangères et nationales par les chaînes de télévision marocaines, les conditions de coproduction et de diffusion des films dits « du Maghreb » en France ou encore la création récente de deux instances de régulation des chaînes de télévision au Maroc et en Tunisie.
Au-delà des spécialistes, cet ouvrage s’adresse plus largement à tous ceux qui s’intéressent aux processus de transnationalisation culturelle.





samedi 25 mars 2017

Traduction: Pierre Bourdieu & Abdelmalek Sayad, El desarraigo. La violencia del capitalismo en una sociedad rural


Pierre Bourdieu & Abdelmalek Sayad
El desarraigo 
La violencia del capitalismo en una sociedad rural 
Édition révisée et augmentée par Amín Pérez
SIGLO XXI editores
Biblioteca Clásica de Siglo Veintiuno
2017


Table des matières

Nota del editor 5
La liberación del conocimiento. Bourdieu
y Sayad frente al colonialismo 7
Amín Pérez
Introducción 27
1. Los reagrupamientos de población
y la lógica del colonialismo 31
2. Dos historias, dos sociedades 47
3. Los reagrupamientos y la crisis
de la agricultura tradicional 69
4. El descubrimiento del trabajo 85
5. Thafallah’th o el campesino realizado 113
6. Una agricultura sin agricultores 131
7. Ciudadanos sin ciudad 153
8. Mezcolanza cultural 199
Apéndices
i. Los reagrupamientos del macizo de Collo
(distrito de Collo) 221
ii. Los reagrupamientos del valle del Chelif
(departamento de Orléansville) 241
iii. Un aspecto de la descampesinización 253
iv. Las dos sintaxis 261
Siglas 269
4 el desarraigo





(merci à Amín Pérez pour l'info)

vendredi 24 mars 2017

Laurent Denave, Charles Ives. Naissance de la modernité musicale aux Etats-Unis

Laurent Denave
Charles Ives
Naissance de la modernité musicale aux Etats-Unis
Aedam Musicae
2017

Présentation de l'éditeur
Charles Ives (1874-1954) est considéré aujourd’hui comme le premier compositeur moderne de l’histoire des États-Unis. Son œuvre, composée du début des années 1890 à la fin des années 1920, obtient progressivement une reconnaissance exceptionnelle dans le monde musical étasunien, où Ives est présenté comme l’un des quatre plus grands compositeurs de la première moitié du xxe siècle, aux côtés de Schoenberg, Stravinsky et Bartók.
Comment ce compositeur a-t-il été en mesure de produire une œuvre à la fois savante et originale ? L’étude de ses conditions sociales de possibilité, en particulier la singularité du parcours du compositeur – l’enseignement de son père musicien expérimentateur et l’autonomie vis-à-vis des institutions musicales dominantes –, explique (au moins en partie) la valeur exceptionnelle de son œuvre.
Laurent Denave est docteur en sociologie (EHESS) et diplômé en musicologie (DEA, Paris-IV Sorbonne). Il est l’auteur de Un siècle de création musicale aux États-Unis (Contrechamps, 2012),  Les terres fertiles de la création musicale (Aedam Musicae, 2015) et La valeur des Beatles (Presses Universitaires de Rennes, 2016).



jeudi 23 mars 2017

écouter: Les artistes sont-ils des intellectuels? Rencontre avec Laurent Jeanpierre et Christophe Charle

écouter: Les artistes sont-ils des intellectuels?

Rencontre avec Laurent Jeanpierre et Christophe Charle

animé par Géraldine Mosna-Savoye (productrice déléguée des Chemins de la philosophie sur France Culture)
La Marche des idées 

Odéon 6e , 02 Mars 2017